Nous tous apprenons selon l’expérience c’est-à-dire en adoptant des mesures correctives à partir de nos erreurs. Cette technologie émergente est basée exactement sur ce mécanisme-ci et a le but de reproduire le système de raisonnement de l’intelligence humaine.

 

Créer des systèmes, des machines, des technologies qui sont à même de penser et d’agir comme l’esprit humain?

Jusqu’il y a quelques décennies ceci parait impossible, mais aujourd’hui les nouvelles frontières de l’intelligence artificielle dans les applications industrielles pourront porter à de nouvelles solutions avec des avantages dans notre vie, comme on a déjà vu pour d’autres technologies émergentes (5G et blockchain).

 

QU’EST-CE QUE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE?

L’intelligence artificielle est une discipline informatique qui étudie les théories, les méthodes et les techniques afin de projeter des systèmes software et hardware qui accordent à l’ordinateur des prestations qui à première vue sombreraient être de compétence exclusive de l’intelligence humaine.

Le concept à la base est simple car c’est le même de l’intelligence humaine. Tous nous apprenons par l’expérience qui est la répétition des actions nombreuses fois même en se trompant et en adoptant, à partir des erreurs, les attitudes correctives qui sont à même de nous améliorer dans le futur.

Dans l’intelligence artificielle on cherche à reproduire exactement ce mécanisme-ci seulement que, à différence de notre esprit, il y a des algorithmes qui peuvent répéter l’action plusieurs fois en apprenant de nouvelles données et des informations de chaque action.

Le système qui entraîne l’intelligence artificielle à accomplir cette tache en améliorant les capacités d’apprentissage est le machine learning. Si ensuite cet algorithme porte l’intelligence artificielle à imiter l’esprit humain alors on parle de deep learning.

 

LES APPLICATIONS DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Les solutions auxquelles on peut appliquer l’intelligence artificielle dans l’industrie et dans l’automatisation de processus sont nombreuses.

A ce propos-là il y une recherche intéressante du Politecnico de Milan qui a analysé plus de 700 entreprises et mappé plus de 450 cas d’intelligence artificielle en détectant des domaines d’application spécifiques:

  • Véhicules à conduite autonome;
  • Robots qui bougent, qui manipulent des objets et qui effectuent des actions sans l’intervention humaine;
  • Objets qui sont à même d’exécuter des actions et de prendre des décisions sans l’intervention humaine;
  • Assistants virtuelles et chatbot qui comprennent l’intonation et le contexte d’un dialogue, mémorisent et réutilisent les informations reçues;
  • Solutions pour guider les préférences, les intérêts et les décisions de l’utilisateur en se basant sur ses informations;
  • Système qui analysent les images et les vidéos pour l’identification des sujets qui apparaissent;
  • Systèmes qui élaborent les langages pour l’élaboration, la compréhension, la traduction et la production des textes d’une façon autonome;
  • Solutions qui analysent les algorithmes de l’intelligence artificielle pour en extraire des informations.

Il est facile de comprendre comment le potentiel de l’intelligence artificielle dans les applications industrielles soit énorme et en constant développement: machines et processus seront de plus en plus coopératifs et à même d’apprendre d’une façon autonome en favorisant aussi la naissance des nouveaux modèles de business.

Photo by Free-Photos from Pixabay


PERSPECTIVES FUTURES

A ce point-ci on se demande: quel est le futur qui nous attend avec l’intelligence artificielle?

Cette année on a estimé une augmentation des dépenses pour l’intelligence artificielle du 44% pour 36 milliards de dollars qui pourront devenir entre trois années 79 milliards.

Le défi réel est entre les Etats Unis et la Chine où les applications, soit publiques soit privâtes, se rependent de plus en plus.

Et en Europe? Ici on pense à une coopération entre les Pays avec une intervention précise des gouvernements, un soutien en faveur du secteur avec investissions et une confrontation pour établir des règles de protection.

 

Sources: https://anieautomazione.anie.it/osservatorio-dellindustria-italiana-dellautomazione-7/?contesto-articolo=%2Fpubblicazioni%2F#wpcf7-f2587-p2507-o1