Skip to content

Efficacité énergétique : l’Italie s’engage activement

Efficacité énergétique : les données du dernier rapport de l’ENEA font état de 2,5 millions d’améliorations au cours des huit dernières années.

28 milliards d’euros ont été investis dans l’efficacité énergétique au cours de la dernière décennie, avec une augmentation de 12 % en un an ; 2,5 millions d’améliorations ont été apportées au cours des huit dernières années et 26 millions de tonnes de dioxyde de carbone ont été épargnées dans l’atmosphère.

Ces chiffres sont très encourageants et proviennent du rapport sur l’efficacité énergétique récemment présenté par l’ENEA (Agence nationale pour les nouvelles technologies, l’énergie et le développement économique durable), qui fait état d’un engagement fort de la part des Italiens en faveur de la réduction des déchets dans les habitations et de l’amélioration des bâtiments eux-mêmes.

Ce choix écologique permet d’employer en moyenne 50 000 personnes par an dans la chaîne d’approvisionnement.
L’Italie peut notamment se targuer de figurer parmi les pays européens dont l’intensité énergétique est la plus faible, puisque cet indice est inférieur de 18 % à la moyenne de l’UE.

Le facteur qui freine encore l’amélioration de l’efficacité énergétique en Italie est le manque d’information et les conditions inconfortables d’accès aux instruments financiers disponibles. Cependant, nous sommes déjà à 32 % de l’objectif d’économies fixé pour 2020 par le plan national d’efficacité énergétique.

Des études montrent que l’efficacité énergétique est le moyen le plus rentable d’économiser de l’énergie, avec des effets même à court terme. Les avantages de ces mesures sont d’ordre économique (réduction des déchets), environnemental (réduction des émissions de dioxyde de carbone), sécuritaire (réduction de la dépendance énergétique vis-à-vis des pays étrangers et prévention de l’instabilité des prix du pétrole) et technologique (incitation des entreprises à innover dans le secteur).

Associée à des systèmes de production d’énergie à partir de sources renouvelables, l’efficacité énergétique permet de réduire encore davantage la consommation de combustibles fossiles. Dans la maison, certaines interventions contribuent à améliorer l’efficacité énergétique, notamment l’isolation des murs, des planchers et des plantes, l’isolation des fenêtres et des vitres, l’installation de panneaux solaires ou photovoltaïques, l’activation d’un système géothermique et la technologie de la domotique.